Bêta

Public GatewayBêta

  • NAT
    Permettez l'accès entre votre Private Network et Internet à l'aide de règles dynamiques et statiques
  • DHCP
    Activez l'attribution d'adresse IP automatique pour les ressources de votre Private Network (dynamique et statique)
  • DNS
    Activez la résolution de noms locaux au sein de votre Private Network
  • Gateway to Private Networks
    Jusqu'à 8 réseaux privés par Public Gateway
  • Ressources compatibles
    Instances Development, General Purpose et GPU
Isolez vos ressources
Améliorez votre sécurité
Contrôlez vos réseaux
Régions disponibles
  • fr-par-1
  • fr-par-2
    Green AZ
  • nl-ams-1
  • pl-waw-1
  • Managé par Scaleway
  • Value-Added Features
  • Management via API
Gratuit durant la Bêta

Compatible avec

  • Instances DEV
  • Instances GP
  • Instances GPU

Automatisez la configuration et l’accès à Internet de vos Private Networks

La VPC Public Gateway se trouve à la frontière de vos Private Networks et fournit une configuration d’adresse IP automatique et un accès Internet à vos ressources au sein du réseau privé.

Une solution entièrement managée pour prendre le contrôle de votre Private Network isolé et sécurisé

Attribuez automatiquement des adresses IP aux VM

Le protocole DHCP permet la configuration automatique des adresses IP dans le sous-réseau de votre Private Network, à partir d’un pool d’adresses disponibles, soit via une attribution dynamique, soit statique basée sur l’adresse MAC.

Fournissez un accès Internet aux ressources de vos Private Networks

Le NAT dynamique permet l’accès du Private Network vers Internet en associant de manière dynamique et automatique les adresses IP et les ports du trafic sortant avec l’adresse IP publique et les ports de la Public Gateway.
Le NAT statique (port forwarding) permet le trafic entrant d’Internet vers les instances du Private Network en associant certains ports prédéfinis de l’adresse IP publique de la Public Gateway à des ports et des adresses IP spécifiques à l’intérieur du Private Network.

Local name resolution

La Public Gateway agit comme un serveur DNS local pour les instances d’un Private Network, résolvant les adresses IP des instances en leur nom d’hôte.

Entièrement managé

Restez concentré sur votre code, nous nous chargeons de toute la gestion de votre Public Gateway. Ne perdez pas de temps sur l’administration, les mises à jour, la configuration ou les paramètres de votre Public Gateway.

De plus, la Public Gateway met en œuvre un mécanisme de réparation automatique, de sorte qu’un périphérique défaillant est automatiquement remplacé, avec un impact minimal sur votre trafic.

Découvrez des cas d’usage pour la Public Gateway

Automatisez la configuration IP au sein de votre Private Network

Avec la Public Gateway, vous n’avez pas besoin de vous soucier de la configuration des adresses IP au sein de votre Private Network. Activez la fonction DHCP, spécifiez un sous-réseau (ou utilisez celui préconfiguré par défaut pour votre Private Network) et laissez vos instances recevoir leurs adresses IP automatiquement.

Accès à Internet depuis vos Private Networks

La Public Gateway partage son adresse IPv4 publique avec vos Private Networks via le protocole NAT. Les instances de votre Private Network n’ont pas besoin d’une adresse IP publique pour accéder à Internet, télécharger des packages ou des mises à jour de sécurité.

Accès à des ressources spécifiques de votre Private Network depuis Internet

Vous pouvez attribuer des ports de l’adresse IPv4 de la Public Gateway à des adresses IP privées et des ports spécifiques de votre Private Network, par exemple pour donner accès à partir d’Internet à un serveur Web de votre Private Network, sans avoir à configurer une adresse IPv4 publique sur l’instance.

Vous avez un projet? Appelez-nous:

Aiguisez vos connaissances sur VPC avec nos articles de blog

Découvrez nos ressources de calcul disponibles avec Public Gateway

Vous avez un projet? Appelez-nous:

F.A.Q.

Qu'est-ce qu'une Public Gateway ?

Les Public Gateway se trouvent à la frontière des réseaux privés. Elles fournissent des services permettant d’automatiser l’attribution d’adresses IP privées (DHCP) et de gérer le trafic entrant et sortant du réseau (NAT).

Une Public Gateway peut être reliée à un maximum de 8 réseaux privés. Jusqu’à 50 Public Gateways sont supportés par organisation.

Oui, la Public Gateway peut être configurée via la console ou l’API.

La Public Gateway nécessite-t-elle une adresse IPv4 publique ?

Non. Une adresse IPv4 publique (alias IP flexible) doit être attribuée à la Public Gateway au moment de sa création, mais vous pouvez la détacher et la supprimer par la suite si vous ne souhaitez pas utiliser la fonction NAT.

Dois-je redémarrer les instances après avoir rattachée une Public Gateway à mon réseau privé ?

Non. Les instances d’un réseau privé pour lesquelles l’auto-configuration (DHCP) est activée bénéficieront automatiquement des services fournis par la Public Gateway. L’auto-configuration est automatiquement activée pour les instances récentes. Si votre instance est trop ancienne, vous devrez peut-être la mettre à jour ou activer l’auto-configuration manuellement. Pour plus de détails sur la configuration des instances, voir ici.

Mon instance peut-elle accéder à Internet sans adresse IPv4 publique ?

Non. Une adresse IPv4 publique (alias IP flexible) doit être attribuée à la Public Gateway au moment de sa création, mais vous pouvez la détacher et la supprimer par la suite si vous ne souhaitez pas utiliser la fonction NAT.

En outre, la Public Gateway prend en charge le NAT statique (alias la redirection de port), de sorte que le trafic entrant provenant de l’Internet public puisse accéder aux instances du réseau privé. Cela fonctionne en mappant des ports prédéfinis de l’adresse IP publique de la gateway à des ports et adresses IP spécifiques sur le réseau privé.