À propos de Object Storage

A propos de l'Object Storage

Notre service de stockage objet évolutif est basé sur le protocole S3. S3 est le protocole de stockage objet créé par Amazon pour son service de stockage objet. Object Storage supporte officiellement un sous-ensemble de S3. Ce stockage en nuage est conçu pour être hautement disponible et durable.


Est-ce que le stockage objet est disponible dans toutes les régions ?

Oui, Object Storage est disponible dans notre région nl-ams (Amsterdam, Pays-Bas) et fr-par (Paris, France).

  • 500 Go de stockage
  • 500 Go de transfert sortant
  • 0,01 €/GB par Go supplémentaire stocké
  • 0,02 €/GB par Go supplémentaire transféré

Le transit du réseau vers les instances Scaleway et les serveurs dédiés Dedibox reste gratuit dans la région utilisée. Le trafic inter-régional (AMS/PAR) est gratuit jusqu’à 500GB/mois, le trafic supplémentaire est facturé €0,01/GB.


Comment le service de stockage objet est-il calculé ?

Le service de stockage d’objets est calculé comme suit :

  • Un forfait mensuel de 5,00 € pour le Launch Pack qui comprend 500 Go de transfert et 500 Go de stockage.
  • Un tarif horaire de 0,0000002 € pour chaque Go supplémentaire de stockage consommé, jusqu’à 500 heures de stockage par mois (0,01 €/GB/mois pour les données stockées pendant un mois complet).
  • Le stockage supplémentaire est facturé par tranche de 1 Go, ce qui signifie que si vous téléchargez une photo de 3 Mo et que vous la supprimez après 30 minutes, vous serez facturé pour 1 Go de consommation de données pendant 1 heure.

Le transfert de données vers Internet est facturé 0,02 €/GB par Go transféré si vous dépassez le montant du transfert inclus.


Y a-t-il une limitation du nombre de requêtes HTTP ?

Vous pouvez faire jusqu’à 250 requêtes par seconde pour écrire et lire dans un bucket. Cependant, si vous avez besoin d’augmenter cette limite, vous pouvez toujours contacter notre équipe de support.


Comment puis-je accéder au stockage objet ?

Le service est accessible via notre console pour des opérations simples.

Nous fournissons une API compatible S3 pour y accéder depuis votre code ou tout logiciel compatible. ***

Pourquoi la console est-elle limitée ?

Nous vous fournissons une interface utilisateur confortable et intégrée dans la console.

Mais il n’est pas facile de naviguer dans le stockage à l’infini depuis la console et nous avons donc trouvé des compromis en matière d’ingénierie :

  • la suppression par batch limitée à 1000 objets ;
  • empty files are not reported as empty folders.

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons d’utiliser des outils dédiés comme s3cmd pour gérer de grands volumes de données. ***

Quels types de données puis-je stocker ?

Vous pouvez stocker n’importe quel type de données, dans n’importe quel format (documents, images, vidéos et bien plus encore). ***

Comment puis-je monitorer mon service ?

Vous pouvez surveiller votre consommation de stockage objet directement à partir de la console Scaleway. Des métriques telles que le stockage et l’utilisation du bucket vous aident à estimer votre consommation :

Object Storage Metrics


Quelles sont les opérations S3 prises en charge ?

Nous prenons actuellement en charge un sous-ensemble des opérations S3. La liste exhaustive est disponible sur la page S3 Object Storage API.


Combien de données puis-je stocker

Il n’y a pas de limite sur le volume total de données d’un bucket, ni sur le nombre d’objets qu’il peut contenir. Cependant, le bucket peut ralentir avec un très grand nombre d’objets.


Combien de buckets puis-je créer ?

Vous pouvez créer jusqu’à 100 buckets par utilisateur et il n’y a pas de limite d’utilisation de stockage par bucket. ***

J'obtiens le message "Bucket already exists", que se passe-t-il ?

Les noms de bucket sont uniques par rapport à l’ensemble de notre plateforme. Cela signifie que si un bucket existe déjà dans une région, le nom ne peut pas être réutilisé dans une autre.

Le message d’erreur « Bucket already exists » est déclenché lorsque le nom que vous aviez l’intention d’utiliser pour votre bucket est déjà réservé par un autre utilisateur (ou vous-même).

Lors de la suppression d’un bucket, son nom redevient disponible. N’importe qui peut le réutiliser selon le principe du premier arrivé, premier servi

Note: Nous vous recommandons d’utiliser des noms peu communs pour vos buckets.


Y a-t-il une limitation dans le nom du bucket ?

Les noms des buckets doivent être uniques et respecter les points suivants :

  • Ne doit pas contenir de caractères majuscules ou de caractères de soulignement.
  • Ne doit pas être formatée en tant qu’adresse IP.
  • Peut contenir des lettres minuscules, des chiffres et des traits d’union.
  • Peut contenir un ensemble de 26 caractères alphabétiques, a à z, et les chiffres de 0 à 9 inclus.

Puis-je utiliser des points ou plusieurs points dans un nom de bucket ?

Pour les buckets dont le nom contient un point (.), les utilisateurs doivent utiliser le chemin canonique. Le formulaire de sous-domaine, par exemple https://toto.tata.s3.nl-ams.scw.cloud ne fonctionnera pas car le certificat SSL *.s3.nl-ams.scw.cloud n’est pas récursif.

De plus, lors de l’utilisation de buckets avec Secure Sockets Layer (SSL), le certificat wildcard SSL ne correspond qu’aux buckets qui ne contiennent pas de points. Il n’est donc pas recommandé d’utiliser des noms de bucket avec plusieurs points, car cela aura un impact sur l’accès à votre bucket via HTTPS. Pour éviter cela, il est recommandé d’utiliser des tirets dans les noms de buckets.


Puis-je transférer un bucket à un autre compte ?

La propriété du bucket n’est pas transférable. Un bucket appartient au compte (à l’organisation) qui l’a créé.


Pouvez-vous récupérer un bucket supprimé par erreur ?

Malheureusement, la récupération d’un bucket supprimé n’est pas possible. Pour information, récupérer les objets dans un bucket supprimé n’est pas possible même si le versioning est activé sur ce bucket.


Puis-je utiliser le stockage objet comme un CDN ?

Le service de stockage objet n’a pas été conçu pour être utilisé comme un CDN : il n’est pas adapté à ce type d’utilisation. Nous ne le recommandons pas.

Vous pouvez toujours utiliser Object Storage comme backend pour un CDN. Tout ce dont vous avez besoin est de mettre en plus un système de cache.


Comment puis-je accéder à mes fichiers via HTTPS ?

Vous pouvez accéder à vos fichiers via HTTPS en créant un lien public depuis le panneau de contrôle. Cliquez sur le nom du fichier et activez le lien public en cliquant sur le bouton correspondant.


Puis-je utiliser Object Storage comme système de fichiers ?

Vous pouvez utiliser Object Storage comme un système de fichiers avec un projet basé sur FUSE tel que s3fs.


Puis-je changer les en-têtes HTTP pendant le téléchargement ?

Oui, c’est permis avec des outils comme s3cmd, mais seulement le contrôle de cache ou ceux préfixés par x-amz-meta.


Comment puis-je créer un objet public ?

Pour rendre un objet public, cliquez sur Visibility dans le menu déroulant, choisissez Public et enregistrez le paramètre.

Si vous téléchargez un fichier en utilisant la CLI, vous pouvez le rendre public en utilisant le paramètre : –acl public-read

Note: Vous pouvez rendre un objet soit public soit privé. Cette action ne peut pas être effectuée sur un bucket entier, qui est par défaut privé. Autoriser l’accès public sur un bucket ne permet qu’une liste publique des objets qui sont stockés dans le bucket.


Comment puis-je télécharger des objets volumineux ?

Object Storage prend en charge le téléchargement en plusieurs parties. Nous vous recommandons de télécharger par morceaux, dans une limite de 1000 morceaux par téléchargement et de 5 To par objet.


Puis-je créer un token d'accès par bucket ou par objet ?

Ce que vous demandez, ce sont des tokens fédérés. Nous ne les supportons pas pour le moment, car nous voulons que les tokens restent simples.


Quelles informations d'identification dois-je utiliser pour le stockage objet ?

Vous pouvez créer un token dans la section Credentials de la console d’administration. Pour vous connecter au stockage objet, utilisez la clé d’accès et la clé secrète affichées lors de la création du token.

Note La clé secrète n’est affichée qu’une seule fois. Prenez-en note et gardez-la en lieu sûr. Elle ne peut pas être récupérée si vous la perdez.


Est-ce sécurisé ?

Object Storage est conçu pour assurer une durabilité des objets de 99,999 % sur une année donnée. Ce niveau de durabilité correspond à une perte annuelle moyenne prévue de 0,001% des objets. De plus, le service est couvert par des SLA pour assurer la disponibilité et la durabilité des données.

Comme pour tout environnement, la meilleure pratique est d’avoir une sauvegarde et de mettre en place des mesures de protection contre la suppression malveillante ou accidentelle.


À quelles caractéristiques puis-je m'attendre à l'avenir ?

  • Accès peu fréquent
  • Réplication inter-régionale
  • Lambdas pour Data Management
  • ACL avancés

Une liste complète des fonctionnalités est disponible sur la page des opérations de l’API S3.